Société d'Etudes Diverses
de Louviers et de sa région

Actualité
Assemblée Générale 2018
Acti/ActuaRapportComptes Bureau Conférence Internet
Actualité
Communiq.
Histoire
Patrimoine
Conférences
Images
Accueil

Assemblée générale 2018

17 mars 2018

Salle du Moulin de Louviers

 

 

  L'Assemblée générale 2018 de la S.E.D. s'est tenue le samedi 17 mars , salle du Moulin de Louviers. Elle a approuvé à l'unanimité:
          
          -Le Rapport moral de l'année 2017 et les perspectives pour les années à venir présentés au nom du Conseil d'Administration, par le président de la SED, M. Jean-Pierre Binay
         
-Les comptes de l'exercice 2017 détaillés par leTrésorier, M.Gilles Bethon, confirmés sincères et véritables par le commissaire aux comptes M. Dugard.

          Puis elle a élu le Conseil d'Administration.

Compte-rendu de l'Assemblée générale.

Les adhérents de la Société d'Études Diverses de Louviers et de sa région se sont réunis le 17 mars à 15 h, salle du Moulin de Louviers pour tenir leur Assemblée générale statutaire annuelle sur convocation du Président du 27 février 2018.
L'assemblée a désigné, M. Claude Cornu pour présider la séance.

Après avoir déclaré la séance ouverte, le président remercie les nombreux participants pour leur présence et salue notamment celle de M. Priollaud, maire de la ville. Il cite ensuite les personnalités invitées ayant fait part de leur indisponibilité. À la suite de quoi, il est donne la parole à M. Claude Blanluet qui évoque le 125 ème anniversaire de la création de la société. On passe ensuite à l'ordre du jour

1) Rapport d'activité 2017
M. Jean Pierre Binay, président de la SED, dresse le bilan des activités 2017 de l'Association, valant « rapport moral », et tel qu'il figure dans le bulletin remis aux adhérents. Après cet exposé, l'Assemblée, invitée à se prononcer, approuve, à l'unanimité, le rapport des activités 2017.

2) Rapport Financier :
M. Gilles Bethon, Trésorier, présente en détail les comptes de l'association, qui se concluent par un léger déficit de 395,60, largement couvert par les excédents des années antérieures

M. Dugard, commissaire aux comptes, absent, a fait parvenir son rapport, dans lequel, après avoir qualifié de confortables les comptes de l'Association, les considère comme sincères et très régulièrement suivis au jour le jour par le trésorier. Il assortit cet examen d'un avis favorable à leur approbation. Personne ne demandant la parole, ces comptes sont approuvés à l'unanimité et l'assemblée donne quitus au trésorier.

3) Élection au Conseil d'Administration :
Le président de séance rappelle la composition actuelle du Conseil d'Administration, et indique que deux personnes se proposent de devenir membres du Conseil d'Administration et que trois membres dont le mandat arrive à échéance souhaitent voir ce mandat être renouvelé. Le président propose donc d'élire Mme Joëlle Pellerin et M. Thomas Guérin et de réélire Mmes Yvette Petit-Decroix, Katy Robert-Byson et M. Christian Gateau. L'Assemblée est en conséquence appelée à se prononcer sur les modifications de la composition du Conseil d'Administration 2018. Ayant entendu ces propositions, l'Assemblée décide à l'unanimité de confier un mandat de trois ans aux cinq candidats.

4 ) Intervention de M. Priollaud , Maire de Louviers
M. le Maire aborde des projets en rapport avec les activites activités de l'association : remodelages architecturaux, réseau des villes reconstruites en Normandie. Il souhaite en particulier pouvoir compter sur la société pour mettre en place une signalétique patrimoniale dans la ville.

L'ordre du jour étant épuisé, et personne ne demandant plus la parole, M . Cornu, président de séance, prononce la clôture à 16 h 00.

L'Assemblée générale a été suivie par la conférence de Mme Vanina Gasly, directrice du Service des Archives de la Communauté d'agglomération Seine-Eure :
«  De Louviers à Jargeau : l'internement des Tsiganes eurois pendant la Seconde Guerre mondiale (1940-1945) »

Du 22 novembre 1940 au 7 mai 1941, près d'une centaine de Tsiganes du département furent internés à Louviers, avant d'être pour la plupart dirigés vers le camp de Jargeau (Loiret), dont certains ne furent libérés qu'à la fin de l'année 1945. Certes toujours vivant dans la tradition orale tsigane, cet épisode a peu à peu été oublié de la mémoire collective. Pourtant des archives existent, qui permettent de retracer la vie de ce camp et le parcours de ces internés « oubliés de l'Histoire ».

MadameVanina Gasly, Cl. D. Morin

A cette conférence a succédé la présentation du livret historique consacré au camp d'internement de Louviers (1940-1941) et rédigé par des élèves du Lycée Marc-Bloch de Val-de-Reuil, puis la projection du film de Raphaël Pillosio.

Les élèves du Lycée Marc Bloch, félicités pare M. Bernard Leroy, président de la CASE, Cl. D. Morin

Le matin du 17 mars, une stèle commémorant le destin tragique des Tsiganes internés pendant 8 mois à Louviers a été inaugurée. Le texte de cette stèle résume bien le sort tragique réservé aux Tsiganes pendant la seconde guerre mobvdiale :

"Ici se touvait le camp d'internement des Tsignaes de Louviers. Du 22 novembre 1940 au 7 mai 1941, une centaine d'hommes, de femmes et d'enfants, y furent enfermés avant d'être déportés au camp de concentration de Jargeau dans le Loiret. Le feu des Tsiganes ne s'éteindra jamais. "

 

 

 

Acti/ActuaRapportComptes Bureau Conférence Internet