Société d'Etudes Diverses
de Louviers et de sa région

Actualité
Assemblée Générale 2017
Acti/ActuaRapportComptes Bureau Conférence Internet
Actualité
Communiq.
Histoire
Patrimoine
Conférences
Images
Accueil

Assemblée générale 2017

4 février 2017

Salle du Conseil, mairie de Louviers

 

 

  L'Assemblée générale 2017 de la S.E.D. s'est tenue le samedi 4 février , salle Pierre Mendès France. Elle a approuvé à l'unanimité:
          
          -Le Rapport moral de l'année 2016 et les perspectives pour les années à venir présentés au nom du Conseil d'Administration, par le président de la SED, M. Jean-Pierre Binay
         
-Les comptes de l'exercice 2017 détaillés par leTrésorier, M.Gilles Bethon, confirmés sincères et véritables par le commissaire aux comptes M. Dugard.

          Puis elle a élu le Conseil d'Administration.

Compte-rendu détaillé de l'Assemblée générale.

Les adhérents de la Société d'Études Diverses de Louviers et de sa région se sont réunis le 4 février à 15 h, salle Mendès France en mairie de Louviers pour tenir leur Assemblée générale statutaire annuelle sur convocation du Président du 12 Janvier 2017.
Par décision du Conseil d'administration, M. Claude Blanluet a été désigné pour présider la séance.
Après avoir déclaré la séance ouverte, le président remercie les nombreux participants pour leur présence et salue notamment celle de M. Jean-Pierre Duvéré, Adjoint représentant la municipalité. Il cite ensuite les personnalités invitées ayant fait part de leur indisponibilité. À la suite de quoi, il est passé à l'ordre du jour.

1) Activités 2016
M. Jean Pierre Binay, président de la SED, dresse le bilan des activités 2016 de l'Association, valant « rapport moral », et tel qu'il figure dans le bulletin remis aux adhérents. Après cet exposé, l'Assemblée, invitée à se prononcer, approuve, à l'unanimité, le rapport des activités 2016.

2) Rapport Financier :
M. Gilles Bethon, Trésorier, présente en détail les comptes de l'association, qui se concluent par un résultat positif de 2 624,57 €, en dépit d'un impayé de 680,00 €, lié à la défaillance d'un distributeur de nos publications. À la suite de quoi, M. Dugard, commissaire aux comptes, après avoir qualifié de confortables les comptes de l'Association, les considère comme sincères et très régulièrement suivis au jour le jour par le trésorier. Il assortit cet examen d'un avis favorable à leur approbation. Personne ne demandant la parole, ces comptes sont approuvés à l'unanimité et l'assemblée donne quitus au trésorier.

3) Élection au Conseil d'Administration :
Le président de séance rappelle la composition actuelle du Conseil d'Administration, et indique que deux membres souhaitent le quitter : Mme Machnick, en raison de son indisponibilité professionnelle et M. Pierre Quémener qui a fait part de ses difficultés à assurer pleinement la fonction de membre actif. Enfin, le mandat de M. Masson arrive à échéance, alors que l'intéressé est candidat à sa succession.
L'Assemblée est en conséquence appelée à se prononcer sur les modifications de la composition du Conseil d'Administration 2017, M. Jean Pierre Binay proposant que la qualité de Membre honoraire soit conférée à M. Pierre Quémener.
Ayant entendu ces propositions, l'Assemblée décide à l'unanimité conférer à M. Pierre Quémener la qualité de membre honoraire pour sa fidélité et les services qu'il a rendus à l'association.
L'assemblée reconduit également à l'unanimité M. Patrick Masson dans son mandat pour trois ans.
Ces formalités effectuées, la liste à jour des membres du CA en fonction est rappelée aux adhérents, dans la forme où elle sera transmise à la Préfecture.
Le président de l'association invite, de son côté, les candidats intéressés, à se faire connaitre en vue d'un élargissement futur du CA.

4) Projets en cours ou à venir :
a) Bulletin : M. François Charmot attire l'attention des adhérents sur les modifications dont a été l'objet le bulletin, qui, dans des conditions avantageuses pour nos finances, a revêtu une présentation plus attrayante ainsi que sur la possibilité d'éditer un supplément en septembre.

b) Conférences et visites : M. Claude Cornu évoque les projets en cours : conférence de M. Gérard Gengembre sur Victor Hugo et la Normandie, le 11 mars, conférence de Mme Poulain, sur l'architecture renaissance dans l'Eure, le 1 er avril, visite prévue à l'exposition « Tintamarre » de Giverny, visite guidée de l'exposition Hector Malot à la « Fabrique des savoirs » d'Elbeuf. Toutes les informations complémentaires seront données en temps utile.

 

 

 

c) Publications : M. Claude Cornu propose que le prix des deux plus anciennes publications encore disponibles, Ecoles et Mairies et Fermes, manoirs et colombiers du Pays de Louviers soit abaissé à 15,00 €.

Par ailleurs, le livre sur Le Vaudreuil , actuellement en préparation, sera mis sous presse à la fin de l'année. Rédigé en commun avec la commune, il constitue un complément à l'Histoire du Vaudreuil , déjà éditée, en considérant le double aspect des hommes et du patrimoine, ayant jalonné l'existence de cette collectivité.

 

d) Rallye du patrimoine : M. Binay présente le projet 2017 du rallye qui aura lieu le 18 mai, avec l'aide de la municipalité pour les transports urbains. Ce rallye abandonnera Louviers intramuros pour parcourir le quartier Saint-Germain et la Villette.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

e) Elbeuf -Louviers : Mythes et réalités d'une rivalité séculaire. M. Blanluet indique que ce titre est bien représentatif d'une publication à paraitre en 2018, réunissant, dans un travail commun, La Société d'Histoire d'Elbeuf et la SED.

 

 

 

 

f) Le kiosque à musique : M. Claude Duflo évoque le projet de réhabilitation de ce véritable monument historique et insiste sur la valeur emblématique d'un instrument de la vie sociale du XX e siècle, également remarquable par sa technologie. La SED se proposant de participer activement à l'étude d'un projet municipal de restauration de cet édifice.

 

 

 

 

g) Publication des 12 lettres autographe de François Rever . M. Binay indique que le bulletin comporte une assez large présentation de ces 12 manuscrits et que leur publication intégrale pourrait constituer une part importante du bulletin 56 bis évoqué précédemment.

 

 

 

 

 

 

h) Ecrits Manuscrits de l'abbé Legendre : Jean Pierre Binay fait part de la présence aux archives Archives départementales de Seine-Maritime, de la premiére première histoire de Louviers écrite par l'abbé Legendre au XVIII e siècle , ayant servi de référence à de nombreuses publications ultérieures. Ce beau manuscrit jamais publié pourrait l'être par la SED.

5) Intervention de M. Priollaud , Maire de Louviers
M. le Maire, malgré un programme très chargé, s'est efforcé de se joindre, en cours de séance, à l'AG de la SED. Qu'il en soit remercié. Son intervention aborde des projets en rapport avec les activites de l'association : Remodelages architecturaux, réseau des villes reconstruites en Normandie, pôle de centralité Louviers-Val de Reuil, aménagement des Archives municipales en «  milieu vivant  », adhésion de la CASE à la SED...

 

6) Note festive avant la séparation : M. Hazard remet à Mme Jeulin un ouvrage et un bouquet ... , à la fois pour honorer ses quatre vingt quatre dix -vingt-dix ans et ses 35ans de fidélité à l'association (dont trois comme présidente).

M. Duvéré remercie enfin la sed SED pour ses actions en faveur du rayonnement de Louviers et la qualité de ses publications, (remises notamment , par ses soins, aux lauréats du concours sur le «  devoir de mémoire  »).

L'ordre du jour étant épuisé, et personne ne demandant plus la parole ; M . Blanluet, secrétaire président de séance, prononce la clôture à 18h 16 h 35 .

 

Dans la seconde partie de cette réunion, Jean-Pierre Binay, président de la SED a présenté une conférence illustrée intitulée :

« Pierre Les Ventes, soldat de première classe, bataillon de la Guyane »,

 

Pierre Les Ventes est un jeune normand originaire du canton des Pieux dans la Manche. En 1899, à 18 ans, il s'engage dans l'infanterie de marine pour 3 ans. Il est, au printemps 1900, avec son bataillon, affecté au maintien de l'ordre en Guyane. Pendant les deux ans qui suivent, chaque mois, il écrit à ses parents ou à son frère Paul. Lequel Paul, plus tard, relie les 33 lettres dans un petit recueil qui nous est parvenu et qui est la source de cet exposé.

Dans un style alerte, ces 33 lettres sont un témoignage vivant tant sur la réalité des bagnes de Guyane que sur les impressions et les sentiments d'un jeune normand confronté à cet univers abominable mais aussi un témoignage des déchirements d'un garçon de 20 ans, longuement séparé de son milieu familial, au tout début du XX e siècle.

Comme l'écrit Pierre Les Ventes à son frère : « Je ne te raconte pas une histoire de brigands à la Jules Verne, mais, bien l'exacte vérité sur ce que j'ai vu et vécu. »

Diverses sources iconographiques et documentaires permettent d'illustrer abondamment ces témoignages en même temps que d'en vérifier la grande véracité. De Cayenne à Saint-Laurent du Maroni en passant par l'île du Diable, Pierre Les Ventes, nous fait vivre, de l'intérieur, la réalité de la colonie pénitentiaire de Guyane à la « Belle époque ».


 

Acti/ActuaRapportComptes Bureau Conférence Internet