Société d'Etudes Diverses
de Louviers et de sa région

Histoire-25 Questions
Où était la Rue Grande ?
Choix des questions Question suivante Question précédente
Actualité
Communiq.
Histoire
Patrimoine
Conférences
Images
Accueil

La Rue Grande, c'est l'actuelle rue du Maréchal Foch, elle va de l'église à la place d'Evreux (J.Jaurès)

Dans leur ouvrage "Les rues de Louviers vous parlent...",
MM.Dauphin et Marinier font dire à la rue du Maréchal Foch:

C'était la Rue Grande, avant la guerre, vue du haut de l'église.


"La plus belle des rues c'est moi et l'une des plus anciennes: j'étais le Chemin du roi. J'ai été la Rue Grande. Grande parce que je partais du parvis, on me disait aussi Rue Notre-Dame et j'aboutissais aux remparts avant l'ouverture, en 1771, de la Porte de la Société. Mon extrémité m'a valu le nom de la Pêcherie au Barbeau j’étais si proche de la rivière : le bras de l'Epervier. J'ai aussi un carrefour célèbre : Rue de la Laiterie, Rue des Quatre Moulins.  Je voudrais vous citer quelques établissements qui ont fait mon bonheur au fil des siècles : le Café de Paris, celui du Commerce, la Maison de la Rose, l'Hostellerie de la Poste de la Baleine, l'Auberge   de la   Ville de Paris, celle du Barbeau et sur le Parvis, le Mouton d'Argent.
Monsieur le Marquis de Bec-de-Lièvre était mon hôte. J'ai même eu, aussi, François Le Camus, le roi de l'industrie drapière. Ma rue n’aurait pas été complète si je n'avais pas eu, en 1931, le Syndicat d'Initiative.
La guerre de 14/18 a aussi laissé sa trace toute morale bien sûr puisqu'en 1922 on a rayé Rue Grande pour me parer du nom prestigieux de Rue du Maréchal Foch (1851-1929). C'était moi la plus belle des rues que la guerre de 1940 n'a pas épargnée. Champ de ruines comme tant d'autres de mes sœurs le feu ne m'a pas laissé pierre sur pierre. Désertée sous l'occupation, je suis sortie de mes cendres plus jolie, plus large que jamais. Je suis la rue des banques, des commerces, d'un notaire, des autobus... et j'ai retrouvé mon syndicat d'Initiative : dans la maison du Fou du Roi Maître Guillaume Marchand, miraculeusement échappée au feu de l'enfer. Grande j'étais  Maréchal Foch je suis."

 





 

 

 

 

 



Documents S.E.D

Choix des questions Question suivante Question précédente