Société d'Etudes Diverses
de Louviers et de sa région

Histoire - 25 Questions
Pourquoi Louviers n'est-il pas sous-préfecture ?
Choix des questions Question suivante Question précédente
Actualité
Communiq.
Histoire
Patrimoine
Conférences
Images
Accueil

Louviers n'est plus sous-préfecture, mais l'a été plus de 125 ans.
Bien que troisième ville du département, et pas plus que Vernon la deuxième, Louviers ne bénéficie du statut de sous-préfecture. Mais il n'en a pas toujours été ainsi

.

Lors de la création des départements en 1790, Louviers devient chef-lieu de district. En 1795, les districts disparaissent, mais en 1800, Bonaparte crée les arrondissements et Louviers devient sous-préfecture. Le premier sous-préfet est un fabricant, Frontin, qui habite au 21 de la rue du Vallet ( actuellement rue Dupont de l'Eure) ; il aura 36 successeurs.
Les bureaux de la sous-préfecture, d'abord installés rue Tatin, sont transférés en 1805 aux 20 et 22 de la rue du Vallet et en 1832, la maison de Graveron, toujours rue du Vallet, devient l'hôtel de la sous-préfecture
.
En 1926, Poincaré supprime la sous-préfecture de Louviers. En 1979, l'ancienne sous-préfecture est démolie pour faire place à un ensemble immobilier.

(Texte et illustration d'après "LOUVIERS", publication de la SED)


Vous pouvez trouver dans la rubrique DOSSIERS, un article de M.Bodinier traitant du Journal de Mme Guynemer, épouse du sous-préfet en 1870.

Choix des questions Question suivante Question précédente