Société d'Etudes Diverses
de Louviers et de sa région

Histoire
Bonnes Feuilles
Retour à la page d'accueil Rubrique Histoire Bonnes Feuilles
Actualité
Communiq.
Histoire
Patrimoine
Conférences
Images
Accueil

Réglement relatif aux lépreux.

En 1621, l'évêque d'Evreux, Péricard, fait imprimer un réglement pour les lépreux, dont la médiathèque de Louviers conserve une copie manuscrite.

Règlement relatif aux lépreux.
Extrait d'un rituel imprimé par ordre de l'évêque d'Evreux Péricard en 1621 et conforme à d'anciens usages.

 

Manière de séparer les lépreux d'avec le peuple.

1 S'il arrivait, Dieu le permettant ainsi, que quelqu'un se trouva entaché de lèpre : le curé en étant averty, donnera ordre aussitôt avec le magistrat séculier establi pour la police, de lui trouver une maison séparée de celle des autres, pour obvier à l'infection que sa conversation pourrait apporter parmi le peuple.

2 La maison trouvée et garnie de meubles et ustensiles nécessaires comme de linge, habits, vaisselle, couteau, entonnoir, baril et autres ; le curé ou son vicaire, célébrera la sainte messe à l'intention du lépreux, selon qu'elle se trouvera disposée à la fin du missel.

3 La messe finie, le lépreux sera conduit par le curé au lieu destiné pour sa demeure, où, en l'introduisant, il luy fera les défenses qui ensuivent.

4 -  De ne plus entrer ès Eglises, moulins, fours ou marchés, ny se trouver ès assemblées du peuple.

5 De ne laver jamais ses mains, ny chose aucune qui soit à son usage ès fontaines, rivières ou ruisseaux qui servent au public, luy enjoignant que s'il veut puiser de l'eau pour sa nécessité, il se serve de son baril ou de quelque autre vaisseau propre à cet effet.

6 De n'aller deschaussé hors de sa maison, ny sans habits de lépreux et ses cliquettes, afin d'estre recogneu d'un chacun.

7 de ne toucher quelque part qu'il se trouve, aucune chose qu'il voudra acheter pour le recognaitre, sinon avec une verge ou un baston.

8 -  De n'entrer aux tavernes, ny autres maisons, sous quelque prétexte que ce soit, luy enjoignant que s'il veut acheter ou recevoir du vin qu'on lui voudra donner, il le face mettre en son baril.

9 -  De ne cognoitre charnellement autre femme que la sienne.

10 - De ne répondre sur les chemins à ceux qui l'interrogeront, s'il n'est hors et au-dessous du vent, de peur qu'il n'infecte les passants.

11 De ne point passer par les chemins étroits pour obvier aux rencontres contagieuses

12 Que s'il est contraint en voyageant de passer l'eau, il luy défendra de toucher les pieux et autres instruments qui servent à cet effet sans avoir premièrement mis ses gands.

13 De ne toucher aucunement les petits enfants, ny leur donner aucune chose, ny à quelque autre personne que ce soit.

14 De ne plus manger ny boire en compagnie sinon de lépreux comme luy.

15 Finalement, il l'exhortera de prendre en patience ceste affliction qu'il a plu à Dieu luy envoyer, se confiant beaucoup en sa miséricorde, qui ne lui deniera point la guarison nécessaire  quand elle le regnoitra nécessaire pour son salut.

Retour à la page d'accueil Rubrique Histoire Bonnes Feuilles